16 septembre 2018

Logorallye

Il s'agit d'un défi amusant qui consiste à écrire un court texte, de 15 à 20 lignes (manuscrites), en utilisant des mots imposés, de manière aussi naturelle que possible. Pour l'exercice, les mots étaient : ornithorynque - jubiler - pélican - applaudir - voyager - oreiller - placard. Je suis partie en voyage, du coup.  Voyage au Japon Mon ami et moi avions décidé, cette année, de voyager un maximum. Lors d'une soirée bien arrosée, il avait posé la mappemonde sur la table basse, au milieu des verres. Je lui ai lancé : "Là où... [Lire la suite]
Posté par Helene_D à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 août 2018

Claque électrisante

Manuel était con. Aucun adjectif ne pouvait atténuer ou renforcer ce nom. Il était con et c’était bien suffisant. Cadre dans une grande entreprise, il léchait les bottes de ses supérieurs et chiait sans vergogne sur son équipe. Il était méprisé par les premiers et détesté par les seconds. Il n’avait aucun ami. Sa vie sentimentale n’était pas plus reluisante. Il recherchait la femme idéale. Celle qui resterait à la maison, lui concocterait de bons petits plats, et s’occuperait de leurs enfants. Il gagnait bien assez pour offrir à sa... [Lire la suite]
Posté par Helene_D à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2018

Nouvelle d'autofiction

Autofiction = récit qui consiste à prêter à des personnes réelles des événements fictifs. La fiction se mélange au vécu et offre de nouvelles possibilités de développement. Je me suis prêtée à ce petit exercice d'écriture, dont je vous livre ci-dessous le produit, en moins de 6000 signes. DUALITÉ   Vous êtes-vous déjà senti incomplet, comme amputé d’une partie de vous-même, sans savoir ce qu’il manquait à votre existence pour être en équilibre ? Avez-vous cherché à combler ce manque en testant toutes sortes de choses,... [Lire la suite]
Posté par Helene_D à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2017

La flamme qui nous anime

Il y a l’envie et il y a la vie. L’envie d’écrire et la vie quotidienne. D’un côté l’envie d’écrire, pressante, les idées qui dansent dans notre esprit et picotent le bout de nos doigts, retenues, de l’autre la vie qui nous happe, le quotidien qui nous engloutit dans le torrent des heures qui s’écoulent à vive allure entre toutes les sollicitations de nos si brèves journées. Nous en venons à sacrifier notre passion pour nous consacrer au travail qui nous nourrit. La flamme qui nous anime se tortille et nous brûle, pressante,... [Lire la suite]
Posté par Helene_D à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2017

Fantasmagories

  Vendredi soir. Une fin de journée bienvenue pour Léa qui, épuisée par une semaine de travail intense, rentrait chez elle au volant de sa voiture, bercée par la mélodie d'un jazz reposant. Elle décompressait. Oublier les collègues, les clients, les patrons. Elle aimait son travail, mais elle aimait tout autant en finir une fois le soir venu. Elle circulait en centre-ville lorsqu'elle aperçut un homme étrange arpenter la piste cyclable qui bordait le parc. Il marchait en traînant une valise à roulettes, le tout avec un casque... [Lire la suite]
Posté par Helene_D à 18:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 novembre 2016

Seigneur du passé

  Gwen, assise sur un rocher à quelques mètres à peine du bord de la falaise, admirait le paysage. La retenue d’eau formée par le barrage scintillait d’un bleu éclatant sous les rayons du soleil. Sa surface ondulait doucement au gré d’un léger vent printanier, des collines boisées s’élevaient tout autour. Le lac reflétait leur verdure, des oiseaux sifflotaient entre les arbres. Gwen appréciait particulièrement ces heures de calme, loin de la vie mouvementée des villes, loin des hommes. Ici, personne n’interrompait ses rêveries... [Lire la suite]
Posté par Helene_D à 11:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2016

À travers le temps

  An 1800. Le moment préféré de la journée était arrivé pour Marie. Les corvées domestiques terminées, elle pouvait profiter d’un peu de temps pour composer pendant que son époux travaillait à la ferronnerie du village. L’homme ne comprenait pas ce besoin qu’elle ressentait d’écrire ; une belle perte de temps selon lui. Marie n’en avait que faire, mais pour ne pas provoquer de vaines discussions, elle attendait toujours d’être seule pour sortir son précieux encrier, sa plume d’oie et ses quelques feuillets. Installée dans la... [Lire la suite]
Posté par Helene_D à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]